ÉPILATION AU LASER : RETOUR EXPÉRIENCE

ÉPILATION AU LASER : EST-CE QUE ÇA VAUT LE COUP ?

Hello à toutes ! 🌻 Aujourd’hui j’aborde un tout nouveau sujet : l’épilation au laser.
Pourquoi suis-je enfin passée à l’épilation définitive ? Quels sont les conseils à suivre avant la séance afin que tout se passe au mieux ?
Dans cet article je tenterais de répondre à toutes ces interrogations. Il sera régulièrement mis à jour à chaque séance, avec des points sur la douleur, la repousse et la cicatrisation. 🧬

Une décision mûrement réfléchie :

*Les photos ne sont pas de moi, mais libre d’utilisation.

Avant de me lancer dans l’épilation définitive, j’ai longuement réfléchi car déjà, ça a un réel coût et puis ce n’était pas une priorité pour ma part. Mais j’ai eu un déclic cet été, j’en avais carrément marre de devoir tout le temps épiler/raser aussi souvent pour être tranquille 🪒. Donc cette fois-ci je me suis dis stop, je me renseigne sur le laser ! Et quand j’ai une idée en tête, je m’y tiens, j’ai directement pris rdv sur le site Amaderma. Donc Amaderma c’est un centre médical esthétique, assez connu sur Marseille, j’ai découvert la marque lorsque j’étudiais en communication, c’était notre sujet de challenge Com’olympiades d’ailleurs. Du coup, 2ans plus tard je fais appel à eux pour être cliente.

Pourquoi Amamderma ? Déjà, comme dis juste au dessus, je connaissais déjà assez bien le centre mais c’est surtout le prix qui m’a attiré. J’ai regardé en clinique et il y a une vraie différence. J’ai consulté les tarifs de la clinique Phenicia et pour le pack maillot+aisselles+demi-jambes est à 390€ la séance alors que pour le même pack, chez Amaderma sans la réduction, c’est à 280€ : une BELLE différence.

Vous trouverez un sommaire pur accéder au contenu souhaité ⤸

Sommaire :

❊ Séance Test
❊ Première séance
❊ Première séance à J+4


💉 Séance Test

*Les photos ne sont pas de moi, mais libre d’utilisation.

Mon premier rendez-vous est assez rapide, consultation avec le médecin (je suppose?), où j’explique ce que je souhaiterais faire. Elle me pose plusieurs questions : contraception, allergies, si j’ai des traitements… Car il ne faut surtout pas être enceinte ou désirer l’être, ni prendre de traitements qui sont photosensibilisant (type traitement contre l’acné) car la peau peut brûler. J’étais tellement sereine et sûre de moi que je n’ai posé pratiquement aucune question et tellement j’ai oublié de demander au niveau de la douleur. Une fois terminé, elle va donc me tester les zones.

Alors, avant tout, sachez que c’est mieux, voire recommandé d’y aller sans bronzage ! Mon rendez-vous était fin septembre et ça faisait déjà plus de 3 semaines que je n’étais pas allée au soleil et la dernière fois j’avais mis de la protection 50, toutes les heures pour justement ne plus bronzer. Donc pour le coup, je n’étais pas sûre de pouvoir le faire notamment sur les demi jambes qui étaient encore légèrement bronzées.

Une fois installée sur le fauteuil/lit, elle me dit que finalement je n’étais plus trop bronzée et qu’on pouvait faire le laser « Alexandrite » : le « plus fort » et adapté pour peau claire. Sinon c’était l’autre type de laser pour peau bronzée et foncées, moins fort et donc plus de séance = $$$.
Premier coup de laser : AÏE : ça piquait ! Et c’est là que je me suis dit « pourquoi tu n’as pas posé la question de la douleur ?! ». Elle me teste donc une zone de chaque partie : demi-jambes, maillot, aisselles. La douleur est très différente sur chaque zone ! Et elle m’informe aussi la durée sur chaque zone lors de la première séance : les demi jambes durent environ 30 min, le maillot 15 min, et les aisselles 5 min. Soit environ 1h.

Premier rendez-vous test fini, donc là le médecin me dit que si je n’ai pas de croutes ou réactions durant les 4 jours, c’est que je peux commencer les séances.

Ce rendez-vous est gratuit et n’engage en rien la poursuite des séances. J’ai donc le devis et je repars avec une pochette où je reçois toutes les informations pour préparer la séance et pour après la séance.


Première séance

*Les photos ne sont pas de moi, mais libre d’utilisation.

J’ai pris rendez-vous environ 2 semaines après le premier rdv car il y avait une dispo le samedi matin (et ça c’est vraiment super !), pas obligée de devoir poser un jour de repos pour faire l’épilation, c’est clairement un plus.

Pour préparer au mieux sa séance :

Raser (et j’ai bien noter RASER avec un rasoir) toutes les parties souhaitées environ 2 à 3 jours selon votre repousse car il faut arriver avec des poils de 1 à 2mm si je ne dis pas de bêtises. Donc pour ma part 2 jours ça n’était pas assez pour les demi jambes, il aurait fallu raser 3 voire 4 jours avant, mais pour les autres parties j’avais déjà des repousses, donc c’était ok.

NE SURTOUT PAS : utiliser de déodorant, de crème, et je crois aussi un gommage (mais à vérifier). Les déodorants contiennent de l’alcool donc je suppose que ce n’est absolument pas bon avec le laser, et de même pour les crèmes…

La séance commence et c’est une infirmière qui va effectuer ma séance. Tout le personnel est très gentil et accueillant, j’étais tout de suite à l’aise. J’explique à l’infirmière mon « soucis » pour les demi-jambes et elle m’a rassurée en me disant que ça serait possible.

Donc, elle commence à me préparer les différentes parties à épiler en traçant au crayon blanc les zones des demi-jambes. Equipée de lunettes et de deux balles anti stress (car oui ON EN A BESOIN 😉), elle commence en m’expliquant que le froid va « anesthésier » les parties pour que la douleur soit soulagée. C’est parti ! et là… AUCUNE DOULEUR, je me dis wow je vais m’endormir en fait pendant cette heure. Elle me dit « bon voilà, j’ai testé avec le laser pour peau bronzé et finalement vous n’en aurez pas besoin, je vais passer à l’alexandrite qui est plus puissant » AH. Effectivement, je n’ai rien ressenti contrairement à la séance test et j’ai donc demandé si cela ferait mal et elle m’a répondu que oui 😅.

On passe donc à l’autre laser et je confirme la douleur n’est pas du tout la même. N’étant pas douillette de base, j’arrive à supporter mais sincèrement, il y a des zones où limite ça brûle tellement que la douleur est présente, surtout au niveau des tibias, vers les chevilles et pieds. Je pense que c’est parce qu’on a la peau fine et l’os, car au niveau du mollet : 0 sensations. L’infirmière est hyper contente haha, elle me dit que ça va hyper bien marcher sur moi, donc ça me rassure de souffrir pour au final être enfin débarrasser et c’est ce que je me disais à chaque passage douloureux. Ayant la peau assez claire l’hiver et les poils noirs, j’ai de la « chance » d’être comme ça.
Quand elle me termine les demi-jambes, je vois vraiment ma peau qui a bien été martyrisée avec des plaques rouges et un peu gonflés. Directement elle me passe de la crème pour cicatriser.

On passe au maillot ! Alors vous avez vraiment le choix pour votre maillot : classique (où seulement les bords et côtés sont enlevés), échancré, brésilien et intégral. Dans mon cas, l’intégral n’était pas compris dans le pack et dans tous les cas, ce n’était pas un souhait de ma part (après chacune est libre de choisir ce qu’elle souhaite ! 😉).

En tout cas, elle était à mon écoute et m’a vraiment conseillé sur quoi choisir, ensemble on a délimiter les zones quitte à réajuster les prochaines séances. On attaque le maillot ! Finalement beaucoup moins douloureux que les jambes, alors que j’étais là à me dire « putain tu vas souffrir là ». En fait, j’étais vraiment à la limite des zones hypersensibles et douloureuses, donc oui ça piquait mais ça passait comme douleur. Comme les jambes, une nouvelle couche de crème à appliquer pour la cicatrisation.

Enfin, les aisselles : LE PLUS RAPIDE, même pas 1min. Bizarrement quasi aucune douleur pour la droite, mais la gauche ça m’a fait mal 🤔. Par contre les aisselles c’est assez surprenant d’entendre d’aussi près le bruit du laser. Pour terminer, une dernière couche de crème.
Ah aussi ! J’ai fait en dernier les genoux car là il fallait faire le laser peau bronzée car cette zone là l’était.

Ah et petite précision : le poil qui crame, ça pue 🙃🙂🙃.

La séance m’a coûté 250€. J’ai pu bénéficier de 10% car j’ai une amie qui est déjà cliente. Donc si vous y allez, n’hésitez pas à me demander mon nom et prénom pour bénéficier à votre tour de la réduction. Ou sinon, si vous êtes étudiante (avec justificatif à jour), vous aurez également 10% et ça c’est très intéressant.


Première séance à J+4 :

*Les photos ne sont pas de moi, mais libre d’utilisation.

Il faut ABSOLUMENT mettre une crème cicatrisante 2 fois par jour pendant 4 jours pour que la peau cicatrise au mieux car elle a été fortement agressée. ATTENTION : ne surtout pas exposer les parties au soleil ! Ça peut paraitre évidement, mais c’est pas parce que l’on rentre en hiver, que les rayons du soleil ne pénètrent pas sur la peau. Aussi, j’étais en collant ce jour-là, donc je ne savais pas mais il faut être vigilante car, le soleil traverse aussi les collants, donc soit il faut éviter d’en mettre, soit mettre de la crème solaire.
A éviter aussi : les hamams, saunas.. et tout traitement photo-sensibilisant. Et aussi, il ne faut pas arracher les poils (même si ça peut être tentant car il est mort), c’est ce que j’avais fait pour les tests, sur certains et apparemment c’est pas bon car ça stimule le bulbe.

Le soir même : je mets de la crème et j’aperçois encore des différences de couleurs due au laser. Je ressens quelques douleurs et sensibilité sur la peau, surtout les demi-jambes. De base, je ne crains pas et je n’ai pas la peau hypersensible.

Pour ma part, j’utilise la Cicalfate d’Avène, mais Cicabiafine ça marche aussi.

❊ J+1 : ma couleur de peau est revenue normale, plus de douleurs et j’applique encore la crème.
❊ J+2 : aucune apparition « étrange ». Les zones où les poils n’avaient pas encore poussé lors de la séance, n’ont toujours pas poussé.
❊ J+3 : Idem, poils très courts et zones « vides ».
❊ J+4 : Idem, et mon aisselles droite est divisée en deux lol : en haut quelques poils courts et en bas rien du tout la peau est lisse, genre plus rien ! Contrairement à l’aisselle gauche qui est encore avec des poils courts.

La dernière fois que j’ai rasé (donc pour la première séance) c’était le 22 octobre et nous sommes le 30 octobre, j’ai des trous (zones où il n’y a pas de poils), et les poils déjà présents ne poussent plus, ils restent courts.
Pour le moment je suis assez satisfaite, et je dois prendre prendrez rendez-vous 4 à 5 semaines après la première séance. Plus j’avancerais dans les séances, plus elles seront espacées. Mais avec le confinement, je ne sais pas si je pourrais continuer, sachant que je devrais prendre rendez-vous pour la semaine du 28 novembre.

Voilà, donc comme expliqué plus haut, je mettrais cet article régulièrement à jour après chaque séance.


 

2 commentaires sur “ÉPILATION AU LASER : RETOUR EXPÉRIENCE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s