Aruba

ARUBA, L’ÎLE AUX FLAMANTS ROSE

1 SEMAINE DANS LES CARAÏBES – ARUBA PARADIS MECONNU, A QUOI S’ATTENDRE ?

​BON BINI ! Aujourd’hui je vais vous parler de notre voyage aux Caraïbes ! Mais pas n’importe lequel, un petit paradis encore méconnu en Europe, ou du moins en France… ARUBA ! 
Aru-quoi ? Oui, vous avez bien lu ! Aruba est en réalité une des trois îles ABC, composée de Aruba, Bonnaire et Curaçao (oui comme le cocktail !). Ces trois îles situées au dessus du Venezuela font parties des Antilles néerlandaises exceptée Aruba qui a un statut un peu plus particulier. 

INFORMATIONS PRATIQUES :

  • Sa capitale est Oranjestad
  • La monnaie pour les étrangers est le Dollar Américain
  • Les habitants parlent anglais, espagnol, et certains néerlandais
  • Les « quartiers » peuvent aussi bien avoir des noms espagnols comme des noms néerlandais !
  • A noter que c’est une destination très convoitée par les touristes américains, d’où l’utilisation du dollar, et que les tarifs sur place sont assez élevés.
  • Il fait beau et bon TOUTE L’ANNEE ! Etant hors de la zone des ouragans, il ne pleut que très rarement et quand cela arrive, cela dure clairement 5 min
  • Il y a BEAUCOUP de vent, tout le temps, toute la journée !

PREPARATION

Avec mon chéri on souhaitait partir en vacances fin août avec comme critères : accessible en terme de prix, hors Europe, destination chaude et où la saison est très bonne ! Difficile à trouver je vous l’accorde. Mais en réalité je voyais souvent sur mon fil d’actualité « L’île aux flamants rose ». 

Donc c’est parti, première fois que je réserve un billet d’avion 3 jours avant le départ ! Donc autant vous dire que nous n’étions pas du tout prêt et qu’on partait clairement à l’aventure à plus de 7000 km de la France ! 

On a réservé nos billets avec TUI Fly Belgique avec un départ de Bruxelles. Ce vol était possible au départ d’Amsterdam mais pour nous, venant de Marseille, cela était plus pratique de partir de Belgique. A savoir qu’avec TUI Fly, le vol partait de Bruxelles et effectuait un stop à Saint-Domingue (où les passagers qui se rendaient à cette destination sortaient, et récupérait en même temps les voyageurs de Saint-Domingue pour les ramener en Belgique ou alors à Aruba), c’est assez économique pour la compagnie à vrai dire. Donc petite escale à Saint-Domingue et nous retournons donc dans le même avion pour notre destination finale : ARUBA.

ARRIVES A ARUBA ! Petite déception, nous n’avions pas eu le fameux tampon 😢 .

Pour ce premier jour, nous savions qu’avec le voyage nous n’allons pas profiter.. Nous sommes arrivés vers 16h, avec 6h en moins de décalage horaire. Nous arrivons à notre appartement hôtel et nous avions fait quelques courses pour manger le soir. L’endroit était assez impressionnant car nous étions entourés par le désert et des cactus, et clairement je me croyais aux Etats-Unis.

CONSEIL :
– Le vol TUI FLY Bruxelles – Aruba n’existe plus ! Il me semble cependant qu’au départ d’Amsterdam une liaison directe existe, ou sinon il faut effectuer une escale aux Etats-Unis. 
– Je viens de voir récemment qu’il faut demander le tampon lors du passage à l’immigration.
– Nous nous sommes vite rendus compte que nous étions assez excentrés. Je vous conseille alors de réserver un hébergement soit à Oranjestad ou bien à « Palm Beach » (je ne vous le recommande pas forcément car, ce sont des hôtels de luxe où vous avez tout et donc vous ne visiterez rien de l’île, ce qui est dommage).
– Privilégiez les hôtels / airbnb / apprt’hôtels dans Oranjestad !


JOUR 1 – ORANJESTAD

C’est parti pour découvrir l’île ! Nous avons décidé de prendre le bus local ARUBUS, or ce n’est pas aussi bien développer que chez nous 😂. L’arrêt de bus n’a pas de nom, seulement un panneau. Un seul bus par heure mais les horaires sont théoriques et n’indiquent seulement l’horaire de départ de la gare routière (donc on peut attendre bien 30/40min). Comme on a beaucoup attendu et aucun bus autour, je commençais à être impatiente et nous avions décidé de se rendre en taxi au centre ville. Sauf que nous n’avions seulement notre carte bleue et des espèces en euro 😅. Le taxi nous a gentiment laisser retirer car bien évidemment étant un dimanche, les banques de change étaient fermées haha, sinon ce n’est pas drôle !

Arrivés à Oranjestad, nous décidons de visiter cette magnifique petite ville où la décoration est totalement atypique, c’est tellement mignon et pleins de couleurs. Je me sentais vraiment dans les Caraïbes.
Ensuite, comme c’était une première fois pour moi d’être dans les Caraïbes (Alors que mon chéri était déjà allé), je voulais à tout prix voir la mer des Caraïbes ! On se rend alors à la gare routière, on achète une carte de bus chacun qui dure 24h (environ 10€) et on décide de faire une première plage « Eagle Beach ». 
Et la wow! La couleur de l’eau, le sable blanc…! J’en ai pris PLEIN LES YEUX !

On y passera une bonne partie de l’après midi puis retour sur Oranjestad où on se balade, s’arrête dans un bar et où on a sirotait un mojito ! On décide de voir le Aruba Sign et de visiter le Market place.

A NOTER : ce sont souvent des plages « privés » et où les clients de l’hôtel ont la priorité sur les quelques transats disponibles sur la plage. On a voulu en prendre deux car nous ne savions pas, mais des personnes chargées de la surveillance de la plage nous a demandé si nous étions justement des clients de l’hôtel. Comme nous leurs avions répondu non, il nous a discrètement dit que l’on pouvait le payer ($25, mais bon étant méfiants nous avions préféré rester sur notre serviette). 

Bar/Pub :
Mojito’s Cuban Cuisine Restaurant Aruba

A VOIR :
Eagle Beach, Aruba (en bus ligne 7)
Renaissance Marketplace, Lloyd G. Smith Blvd 9, Oranjestad, Aruba
Aruba Sign

Tramway de la rue commerçante d’Oranjestad

JOUR 2 – ORANJESTAD – MALMOK BEACH – BOCA CATALINA

Cette fois-ci nous avions eu le bus ! Direction Oranjestad pour reprendre un autre bus et visiter le nord est de l’île, du moins les plages !
Premier stop : Malmok Beach.

MALMOK BEACH 📍
Pour se rendre à Malmok, depuis la gare routière Arubus – ligne 10
Vraiment incroyable, encore une eau magnifique, un temps parfait, très peu de monde. Le paradis ! C’est plutôt une petite crique et non une grande plage. 
Nous avions à peine le temps de se mettre en maillot que la pluie commence à s’abattre, clairement nous étions dégoutés mais tout en étant heureux car vraiment, le paysage était incroyable, et l’eau hyper chaude. Au final c’était assez drôle puis quelques minutes plus tard, plus aucun nuage, ni de pluie et c’était le retour de la chaleur écrasante. Finalement cette averse a pu rafraichir légèrement le temps.

BOCA CATALINA 📍
Boca Catalina est une plage qui se situe à une dizaine de minutes à pieds de Malmok, on décide alors d’y aller. Cette plage était beaucoup plus peuplée et notamment avec des familles mais l’ambiance générale était très conviviale et toujours avec un paysage incroyable.
Vers 14h, on décidé de rentrer à notre appart’hôtel caaaaaar…. Nous avions réservé une nuit au Renaissance Hôtel.
D’ailleurs, en attendant le bus, nous avons croisé un local qui a commencé à nous parler, puis on a discuté et raconté d’où on venait. Les locaux sont vraiment accueillants et gentils ! 
Le Renaissance Hôtel : est l’hôtel situé à Oranjestad, bien plus, c’est un complexe qui possède son propre centre commercial, son casino et ses boutiques de luxe ! Mais c’est également avec cette hôtel que l’on accède à une île privée.
Les bagages posés, on décide de visiter cette île…

Malmok Beach
Boca Catalina

JOUR 3 – ILE AUX FLAMANTS ROSES

Etant clients de l’hôtel, nous bénéficions l’accès à cette fameuse île aux flamants rose, même si nous avions payé qu’une seule nuit, nous avions accès à la journée entière (de 7h à 19h). Rien d’autre a ajouter, les photos qui vont suivre parleront d’elles-mêmes ! 🤗

​Ce qu’il faut savoir : 
Cette île est exclusivement réservée aux clients de cet hôtel. Si vous ne voulez pas réserver une ou plusieurs nuits, d’après mes recherches, j’avais vu qu’il fallait se présenter très tôt à la réception de l’hôtel et demander un pass journée (pass limités) d’une valeur de $120 par personne il me semble. A vous de voir ! 
Cette île aux flamants roses (on ne sait pas réellement d’où viennent-ils) attire beaucoup les touristes comme nous et c’est aussi l’attraction d’Aruba. On paye clairement pour les voir et pour l’endroit. Je ne le conseille pas à tout le monde, même si les animaux de cette île semblent être en bonne santé et non maltraités à première vue. 
L’île est très grande et possède deux grandes plages, dont la plage aux flamants roses où l’accès aux enfants est interdite.

JOUR 4 – MANGEL HALTO – PALM BEACH

Nouvelle journée ! On décide de visiter une autre partie de l’île où les plages sont magnifiques : Mangel Halto !

MANGEL HALTO BEACH 📍
La partie EST de l’île est moins prisée (bien que l’île en elle-même n’est pas remplie de touristes), alors on décide de faire un petit tour, on attend le bus qui va dans l’autre sens cette fois-ci et on lui demande de nous dire quand est-ce qu’on est arrivés à l’arrêt de Mangel Halto.

A savoir : les chauffeurs sont différents ici, quand on appuie sur le bouton pour demander l’arrêt, le bus s’arrête à l’instant 😂. Alors qu’en France non il y a des arrêts à respecter !

Donc on arrive au bord d’une longue nationale ! Chaleur écrasante, soleil qui nous frappe, pas de GPS.. où va-t-on ? Tant bien que mal on marche une quinzaine de minutes en essayant de se diriger vers la plage ! Petite déception, on a du mal à trouver les fameux spots.. Donc demi-tour et direction l’ouest de l’île.

PALM BEACH 📍
Palm beaaaaaach ! Pour s’y rendre on doit prendre un autre bus à Oranjestad, et là qui défile la ribambelle d’hôtel de luxe remplis d’américains ! Autant l’île est peu peuplée de touristes mais autant ces hôtels de luxes sont complets et surtout HORS DE PRIX. En même temps je « comprends » pourquoi ils restent dans ces hôtels, ils ont tout et besoin de rien de plus ! Mais bon à 400€ (minimum) la nuit c’est assez cher pour ne rien faire 😂.

Juste en face de ces hôtels se trouvait une place commerciale avec des petites boutiques toutes mignonnes ! On décide de faire un tour et évidemment monsieur voulait s’arrêtait dans un magasin de cigare Cubain ! Si on avait le doute, on ne l’a plus, on est bien aux Caraïbes !

Puis on décide de retourner sur Oranjestad dans notre bar vue mer préférée avec une ambiance typique : Mojito’s Cuban Cuisine Restaurant avec notre Mango Mojitoooo ! 🍹

Bar/Pub :
Mojito’s Cuban Cuisine Restaurant Aruba

A VOIR :
Mangel Halto, Aruba (en bus ligne 6B et demander au chauffeur de s’arrêter à Mangel Halto)
Palm Beach en face du Riu Plaza, un ponton sur l’eau avec le drapeau d’Aruba
Cigars Made in Havana Cuba, J.E. Irausquin Boulevard 368B, Aruba

JOUR 5 – ARASHI BEACH

On décide d’aller vers la pointe au nord d’Aruba ! On s’est dit, journée simple on reste seulement sur un seul endroit !

ARASHI BEACH 📍
Grande, très grande plage avec tout de même pas mal de monde ! L’eau est vraiment cristalline. Je vous conseille cette plage car à quelques kilomètres se trouve le phare California Lighthouse !

Arashi Beach

Le soir, une ambiance Cubaine nous attend ! On se baladait vers le Renaissance Market à la recherche d’un restaurant. Quasiment tous sont attirants ! Mais notre coeur s’est rabattu sur le restaurant Cuba’s Cookin. Musique et lumières aux couleurs de Cuba ! Les plats étaient excellents, avec un petit concert en fond, c’est PAR-FAIT ! 💃🏻

Bar/Pub :
Mojito’s Cuban Cuisine Restaurant Aruba (vous l’aurez compris, c’est notre rituel)
Cuba’s Cookin’

A VOIR :
Arashi Beach, Aruba (en bus ligne 10A)
California Lighthouse

JOUR 6 – LAST DAY – SINT NICOLAAS – BABY BEACH

Après avoir été dans la pointe nord, on se dirige vers l’extrême sud de l’île !
Petit passage par Sint Nicolaas pour reprendre un mini bus en direction de Baby Beach. Sint Nicolaas est très colorée et surtout remplies de murs taggués et peints, digne de Wynwood !

Gare routière Sint Nicolaas

BABY BEACH 📍
Se rendre à Baby Beach est assez compliqué en transport en commun, arrêt obligé à Sint Nicolas, puis environ 1h d’attente car c’est seulement un minibus qui nous y amène.
Le mini-bus plein, direction Baby Beach ! On a clairement traverser le désert, rien autour, rien du tout ! Mais quand on sait ce qui nous attend, on se dit que tout ce chemin en vaut le coup !

Cette plage est tout simplement magnifique, un vrai paradis. On se sent seule mais tellement bien !
Pour le midi on a opté pour le seul restaurant du coin : Big Mama Grill avec une décoration inspirée du dessin animée de la famille Pierrafeu.

On retourne a Sint Nicolaas car les bus s’arrêtent à 16h ! donc on a prit le dernier bus et suite à des recherches, beaucoup de touristes ont conseillé de se rendre au Charlie’s Bar.

Le Charlie’s Bar est un bar assez… spécial ! En fait les murs et le plafond de ce bar sont ornés de souvenirs, accessoires vintage.. un vrai musée.

Je prenais mon chéri en photo devant le bar et là le gérant (je suppose) sort et s’incruste sur la photo ! De manière très gentille, et finalement il a fait une vraie photo. Méthode pour amener du monde dans son bar ? Peut-être mais vraiment ça annonçait déjà l’ambiance : CONVIVIALE. On rentre, on discute un peu en anglais et il remarque que nous sommes français, et là il se met à nous parler en Français ! Vraiment agréable, on se sent totalement à l’aise. Le guitariste nous dédie même une chanson !

Bar/Pub :
Big Mama Grill
Charlie’s Bar

A VOIR :
Sint Nicolaas (ligne 2)
Sint Nicolaas Walls
Beach Baby, Aruba

Pour cette dernière soirée on mangera des plats typiques d’Aruba au restaurant Iguana Joe’s Caribbean Bar & Grill. Très bons, très copieux surtout !

JOUR 7 – RETOUR EN FRANCE

On y est ! C’est le retour, triste de quitter cette île incroyable…! 8h de vol nous attendant pour la Belgique, puis un changement d’aéroport et une escale de 5h avant de rentrer sur Marseille…


MON AVIS SUR ARUBA

Une première pour moi d’aller aux Caraïbes ! J’ai adoré, clairement un endroit où j’y retournerais bien une deuxième fois, mais cette fois-ci avec un peu plus d’économies. Une fois sur place, tout est assez cher et surtout au niveau des américains. On paye en dollar, les taxes ne sont pas comprises… La moindre excursion devient relativement hors de prix. C’est notre seul regret car vraiment nous n’avions pas été déçus et nous pensons avoir fait un bon tour.

Choses à faire que nous n’avions pas pu faire :

  • Visiter Arikok National Park
  • Visiter la Natural Pool (besoin d’un 4×4 pour le faire)
  • Natural Bridge Aruba

C’est en réalité toute la partie Nord de l’île, qui va de l’ouest à l’est. Très peu touristique, cette portion n’est accessible qu’en voiture ou via une agence de tourisme. Et comme je vous l’avez dit, nous souhaitons des vacances qui sont assez raisonnables en terme de budget (bien qu’on a du retirer un peu plus que prévu 😅)

Merci de m’avoir lue jusqu’au bout !

Léa xx

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s